Vous n’arriverez pas à croire ce qui s’est passé lorsque cette mère porteuse a accouché de ses jumeaux

Publié le 06/02/2021
Publicité

Jessica Allen, une maman de deux garçons, s’est exprimée en ces termes en 2017 auprès de ABC News au sujet de la maternité de substitution : « Aucune femme dans le monde ne devrait avoir à vivre une vie sans éprouver l’amour et le lien d’une mère et d’un enfant. ». C’est pour cette raison qu’elle décide de devenir une mère porteuse. Mais il y a eu quelques complications lorsqu’est venu le moment de l’accouchement. Elle se confie : « Je ne le ferai plus jamais. Je ne suis pas la seule à avoir eu une histoire cauchemardesque, mais je suis la seule à avoir une histoire comme celle-ci ».

You Wont Believe What Happened When Surrogate Mom Delivers Pair Of Twins

Vous n’arriverez pas à croire ce qui s’est passé lorsque cette mère porteuse a accouché de ses jumeaux

Jessica Allen essayait seulement d’aider

Pleine de bonnes intentions, cette californienne, mère de deux enfants, avait décidé qu’elle voulait aider un couple de chinois à avoir des enfants, étant donné que dans leur pays la maternité de substitution était interdite. Chaque mère pourra vous dire combien il est triste de ne pas être en mesure de fonder une famille et la plupart de ces familles passeraient par un processus de substitution si seulement on leur laissait cette possibilité. Cette option est généralement la dernière qui est proposée, après avoir essayé tous les traitements possibles et imaginables.

Jessica Allen Was Only Trying To Help

Jessica Allen essayait seulement d’aider

Une bonne candidate

Mais être une mère porteuse n’est pas une chose si facile. Pour être éligible, vous devez passer plusieurs tests en amont et diverses procédures par la suite. On ne peut pas uniquement prendre en considération la volonté de la mère porteuse de faire ce geste. Une mère porteuse peut aussi choisir entre une maternité de substitution traditionnelle ou gestationnelle. En outre, elle doit constamment être en contact avec l’agence et à certaines occasions même, être assistée d’un avocat.

A Good Candidate

Une bonne candidate

Tout pour le bébé

Quand elle décida de sauter le pas, elle se tourna vers la société Omega Family Global. C’est à travers cette structure qu’elle rencontra le couple chanceux de bénéficiaires. Peu de temps après, un embryon mâle serait implanté dans son utérus par fécondation in vitro. Elle allait devoir prendre des hormones ainsi afin que son corps se prépare pour accueillir l’embryon, et pour la grossesse. Pour s’assurer que tout allait parfaitement bien se passer, elle avait écouté attentivement les conseils du médecin pour l’avant et l’après intervention, qu’elle allait suivre à la lettre. Mais six semaines plus tard seulement, le médecin allait trouver chez elle quelque chose d’inattendu

All For The Baby

Tout pour le bébé

L’impensable s’est produit

Seulement 6 semaines après l’intervention, Jessica a été informée qu’il n’y avait pas un mais deux bébés dans son utérus ! Il est très rare qu’un seul embryon se divise, mais c’était arrivé cette fois ci. Malgré cette nouvelle, quelque peu surprenante, Jessica était heureuse que tout aille bien avec les bébés et le couple était rempli de joie quand ils ont à leur tour appris la nouvelle. Jessica était initialement rémunérée 30 000 $, mais après avoir découvert qu’elle était enceinte de jumeaux, le couple lui a versé 5 000 $ de plus chaque mois. Tout s’est bien passé jusqu’au moment d’accoucher.

The Unthinkable Happened

L’impensable s’est produit

Quelque chose n’allait pas bien chez les bébés

Après 36 semaines de grossesse, les bébés sont nés par césarienne le 12 décembre 2016. Toutefois, un écran séparait Jessica des bébés, de sorte qu’elle ne pouvait pas les voir. Les jumeaux ont été emmenés à leurs parents juste après leur naissance. Le couple a cependant souhaité montrer une photo des jumeaux à Jessica, photo à laquelle elle a réagi en confiant que « L’un était complètement typé chinois, quand l’autre n’avait pas l’air chinois du tout. Il était clair qu’ils n’étaient pas jumeaux… mais je n’ai pas posé de questions ».

Something Was Off About The Babies

Quelque chose n’allait pas bien chez les bébés

Un message important

Une fois tout cela terminé, chacun est retourné à sa vie. Jessica est rentrée chez elle pour se remettre sur pied après cette longue année et elle et son mari ont acheté une nouvelle maison. Un mois plus tard, juste avant qu’ils n’emménagent, Jessica reçoit un message de la mère des jumeaux. La mère lui avait envoyé une photo des jumeaux et lui avait demandé dans son message : « Vous êtes-vous demandé pourquoi ils sont si différents ? » « Ils ne ressemblent pas à des jumeaux, non ? »

An Important Message

Un message important

Très rare mais pas impossible

À la suite de ce message, une semaine plus tard, le couple de chinois est allé faire un test ADN pour s’assurer que les deux bébés étaient bien jumeaux. Cependant, quel choc quand ils ont découvert que les bébés n’étaient pas des jumeaux ! L’un des deux était l’enfant biologique de Jessica et de son mari. Ce phénomène très rare est connu sous le nom de « superfétation », un processus dans lequel une femme enceinte continue d’ovuler.

Very Rare But Not Impossible

Très rare mais pas impossible

Des développements malheureux et inattendus

Toutes les parties impliquées dans cette histoire ont été choquées lorsqu’elles ont appris la nouvelle. Surtout parce que le couple formé par Jessica et son mari n’avait pas eu de rapports sexuels pendant la grossesse, suivant bien les directives du médecin. « Dans le respect des termes de mon contrat, Wardell et moi n’avons pas eu de rapports sexuels jusqu’à ce que nous ayons eu la permission du médecin responsable de la FIV, qui avait alors recommandé l’utilisation de préservatifs. »

Unfortunate and Unexpected Developments

Des développements malheureux et inattendus

Une surprise totale

Jessica et son mari ont donc appris qu’ils avaient eu un enfant ! Ils ne s’y attendaient pas du tout et ont été surpris d’apprendre la nouvelle : « Je paniquais. Mon mari et moi paniquions. Nous n’avions aucune idée de comment cela s’était produit et nous n’avions aucune idée de la façon dont nous allions nous préparer à accueillir un enfant du jour au lendemain ». « Nous venions d’emménager dans une nouvelle maison, nous n’avions plus d’argent », avait-t-elle confié au magazine People. Mais ce n’était pas fini, alors qu’ils essayaient de digérer la nouvelle, une autre leur est tombée dessus, et elle n’était pas bonne.

A Complete Surprise

Une surprise totale

Encore d’autres mauvaises nouvelles en magasin

Après avoir découvert que l’un des enfants de la grossesse de substitution était le leur, ils avaient pour souhait de l’accueillir et de l’élever, évidemment. Mais une chose en entrainant une autre, ils se sont retrouvés dans la situation difficile de ne pas être en mesure, financièrement, d’accueillir leur enfant à la maison. Le couple de chinois ne voulait pas garder le bébé qui n’était pas le leur, et Jessica découvrit que l’un des employés de l’agence de mères porteuses prenait soin de son bébé.

More Bad News In Store

Encore d’autres mauvaises nouvelles en magasin

Ajouter des insultes aux blessures existantes

En plus de tout le drame autour du bébé, le couple de chinois exigeait que Jessica leur rende les 22 000 $ qu’ils lui avaient payés pour compenser ce qui était censé être une grossesse de jumeaux. Comme si cela ne suffisait pas, Jessica venait d’apprendre que son bébé avait été répertorié dans une agence d’adoption ! Il était temps pour elle de reprendre son bébé.

Adding Insult To Injury

Ajouter des insultes aux blessures existantes

Les demandes invraisemblables dont ils ont fait les frais

« Nous avions déjà dépensé la plupart de ce que nous avions gagné en vertu du contrat de mère porteuse, et maintenant nous devions apparemment débourser des milliers de dollars », avait-elle confié au New York Post. Car non seulement ils devaient rembourser les 22 000 $ au couple chinois, mais ils devaient également verser de l’argent à l’agence qui s’occupait de leur enfant. Le couple venait d’acheter une nouvelle maison et n’avait pas d’argent pour payer tout cela, ils ont donc dû étudier soigneusement quelles étaient leurs options à ce stade.

The Unbelievable Demands They Received

Les demandes invraisemblables dont ils ont fait les frais

La recherche d’une famille d’accueil

Jessica a confié au New York Post : « À mon grand dégoût, un des employés de l’agence avait commencé à répertorier des familles prêtes à adopter notre bébé et à « absorber » la dette que nous avions vis à vis du couple de chinois. Et si cela ne fonctionnait pas, le couple de chinois pensait à mettre eux même [mon fils] en adoption, puisqu’ils étaient encore légalement ses parents. Dans un monde idéal, l’agence de mères porteuses aurait confié l’enfant à Jessica et à son mari, mais ça n’était pas un monde idéal et ils essayaient d’obtenir de l’argent d’eux.

The Search For Foster Parents

La recherche d’une famille d’accueil

Adopter ou acheter son propre enfant

Les parents du petit sont devenus fous de voir que le couple de chinois essayait de mettre leur bébé en adoption : « J’avais l’impression que je n’allais jamais pouvoir le récupérer parce qu’ils me faisaient pression pour rembourser cet argent en premier lieu ». Jessica commençait à perdre espoir, comme elle l’avait confié publiquement : « Je savais que j’avais un enfant là-bas, que j’allais probablement être forcée d’abandonner parce que je ne pouvais pas ni payer ni l’adopter ».

Screenshot 5

Adopter ou acheter son propre enfant

Réussir à déterminer qui était fautif dans l’histoire

La bataille allait commencer alors que Jessica et son mari essayaient de négocier avec l’agence via leur avocat. C’était la seule façon de récupérer leur enfant et il était essentiel de comprendre qui était fautif, à cause de qui tous se retrouvaient dans cette situation. Certains soutenaient Jessica et son mari et d’autres blâmaient le médecin qui leur a dit qu’ils pouvaient avoir des rapports sexuels pendant la grossesse. Certains ont également blâmé le couple de chinois, bien qu’il soit vrai qu’ils aient payé plus pour ce qui était censé être leur enfant.

Determining Who Was At Fault

Réussir à déterminer qui était fautif dans l’histoire

L’Agence les manipulait peut-être

L’avocat de Jessica avait fait tout ce qu’il pouvait pour aider le couple à récupérer son enfant. Cependant, il ne pensait pas que le couple de chinois était fautif. Par contre, sa théorie était que l’agence de mère porteuse essayait de les manipuler. Et Jessica pensait effectivement la chose suivante au sujet de la mère : « Ce n’est pas sa faute … L’agence lui a dit que j’allais essayer de la poursuivre en justice. Mais je n’ai jamais dit quoi que ce soit à ce sujet. C’est parce qu’elle avait peur que je la poursuive qu’elle a commencé à m’envoyer toutes sortes de messages ».

The Agency Might Have Been Manipulating Them

L’Agence les manipulait peut-être

Des bribes d’excuses par ci par là

Après une longue première bataille, le verdict fut rendu : Jessica et son mari ne devaient rien à personne, mais la bataille n’était pas terminée. Ils n’avaient pas encore récupéré leur fils. « Nous avons essayé d’obtenir la garde à de nombreuses reprises, mais ils nous donnent pour excuse que ceux qui sont légalement ses parents ne veulent pas signer la procuration, donc nous ne l’avons pas eu … Nous avons reçu un autre coup de fil nous disant que nous pourrons récupérer notre fils, puis il s’avère qu’ils pensent le donner à adoption », avait déclaré Jessica lors d’une interview.

Sprouting Excuses Left And Right

Des bribes d’excuses par ci par là

Ce que l’agence de mères porteuses avait à dire

Tout cela soulève tout de même des questions : pourquoi l’Omega Family Company mettait Jessica dans une situation aussi compliquée alors qu’ils savaient pertinemment qu’elle était la mère biologique de l’enfant ? Ils ne sont pas restés sans voix, voilà leur réponse : « Par sa nature même, la maternité de substitution est un voyage compliqué qui nécessite le soutien et l’attention des agences, parents, substituts, psychologues, avocats, et une foule d’autres professionnels. Comme pour toute grossesse, des problèmes surgissent qui nécessitent beaucoup de soins, d’attention aux détails et le respect du processus et des émotions de toutes les personnes impliquées ».

What The Surrogacy Agency Had To Say

Ce que l’agence de mères porteuses avait à dire

Il a fallu deux mois avant qu’elle rencontre son enfant

Après avoir essayé de récupérer son enfant pendant deux mois, Jessica a enfin pu tenir son bébé pour la première fois. Dans une autre interview, elle confie : « Et donc, le 5 février, j’ai finalement rencontré un employé de la société Omega dans un parking Starbucks à Menifee, en Californie, où elle m’a remis notre fils, que nous avons rebaptisé Malachi. Le moment a été incroyablement émouvant, et je n’ai pas arrêté d’embrasser mon garçon ».

Two Months Before She Got To Meet Her Child

Il a fallu deux mois avant qu’elle rencontre son enfant

Transformer son expérience pour mettre en garde

Pas étonnant qu’après la terrible expérience qu’elle a eue et le long combat qu’elle a mené, Jessica ne veuille plus rien avoir à faire avec la maternité de substitution. Cependant, elle tient à préciser que : « [Mon mari et moi] n’avions pas l’intention d’agrandir notre famille si tôt, mais nous chérissons Malachi de tout notre cœur. Je ne regrette pas d’être devenue mère porteuse parce que cela voudrait dire regretter mon fils. J’espère juste que d’autres femmes envisageant la maternité de substitution pourront apprendre de mon histoire. Et qu’un grand bien ressortira de ce cauchemar. ».

Turning Her Experience Into A Cautionary Tale

Transformer son expérience pour mettre en garde

Qui étaient les victimes ?

Ceux qui ont lu cette histoire se demandent peut-être encore qui était à blâmer. Certaines personnes soutiendront que c’est le couple chinois. « Pour comprendre cette histoire, nous devons aussi la voir du côté des parents. Je peux vous dire que pratiquement personne ne se tourne vers la maternité de substitution avant de vivre les chagrins énormes que provoquent les fausses couches, les enfants mort-nés, les FIV qui échouent, les adoptions ratées, les hystérectomies d’urgence, etc. Et parce que cela coûte des dizaines de milliers de dollars, personne n’envisage la maternité de substitution à la légère. ».

Who Were The Victims

Qui étaient les victimes ?

Gérer un autre obstacle juridique

Le combat n’est pas encore terminé. Ils ont peut-être ramené leur fils à la maison, mais le couple est toujours aux prises avec une dette « C’est très stressant financièrement, ça nous a endettés. Nous nous en sortons à peine aujourd’hui et cela m’a stressée émotionnellement que cette agence m’ait tourné le dos… Et de savoir que pendant les deux premiers mois de la toute nouvelle vie de Malachie, il était dans les bras d’étrangers, cela me brise le cœur. C’est vraiment déchirant », a-t-elle déploré auprès du magazine People.

Dealing With Another Legal Beast

Gérer un autre obstacle juridique

Rupture de contrat

D’autres personnes ont avancé des théories différentes sur la façon dont cette chose si rare a pu se produire. Ils pensent que Jessica et son mari n’avaient pas tenu leur promesse en ayant des relations sexuelles avant de pouvoir être autorisé à le faire. C’est peut-être dans ces conditions que la gestation pour autrui a mal tourné, mais ça reste toutefois une bénédiction pour le couple de parents qui ne pouvait pas avoir d’enfants. L’histoire qui suit est un parfait exemple de ce qu’un miracle peut représenter pour un couple. Préparez les mouchoirs !

Breach Of Contract1

Rupture de contrat

Malachie est enfin là où il doit être

L’histoire de Jessica a été rendue publique un an après que les faits se soient produits. À ce moment-là, leur bébé Malachie, s’était déjà adapté à sa vraie maison et à sa vraie famille. Le couple ne pouvait alors pas être plus heureux, comme Jessica l’avait déclaré : « C’est un petit homme. Il est très en avance sur son âge. Il se promène déjà. Il essaie de parler. Il a une vraie personnalité et il est drôle. Il se comporte comme s’il dirigeait le monde ».

Malachi Is Finally Where He Should Be

Malachie est enfin là où il doit être

Elle portait le bébé pour son ami quand tout a basculé

Ce couple avait essayé de fonder une famille juste après leur mariage comme la plupart des couples mariés. Ils étaient prêts à commencer leur nouvelle vie ensemble et à avoir leurs propres enfants. Mais tomber enceinte n’est pas toujours chose facile et ce couple avait essayé pendant une longue période, sans que les bonnes nouvelles ne pointent le bout de leur nez … Mais cela ne signifie pas que leur rêve devait prendre fin. Ils envisageaient d’autres façons de réaliser les choses. C’est dans ces circonstances qu’un de leurs amis leur a fait une offre qui semblait trop belle pour être vraie. Ils ont décidé de suivre leur cœur.

She Was Carrying The Baby For Her Friend When Everything Changed

Elle portait le bébé pour son ami quand tout a basculé

Lianna et Shaun sont les heureux parents de cinq enfants

Kevin et Nicole n’étaient pas le seul couple tout nouvellement marié, qui était excité à l’idée de fonder une famille. Leurs amis Shaun et Lianna étaient également ravis. Ils sont les parents heureux d’une famille de 5 enfants. Lianna en voulait peut-être plus et réfléchissait à cette possibilité. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’elle allait être enceinte plus tôt que prévu et qu’elle aurait un enfant qui ne porterait pas son ADN.

Lianna and Shaun Are The Parents Of Five Kids

Lianna et Shaun sont les heureux parents de cinq enfants

Aider un ami dans le besoin

Les années avaient passé et Nicole et son mari ne réussissaient pas à tomber enceintes. Il était temps d’envisager de passer par les services d’une mère porteuse. Ils ne savaient pas comment le processus se déroulait, mais ils savaient que celui qui porterait leur bébé, devait être digne de confiance. Le couple a été extrêmement surpris quand leur amie Lianna leur a offert d’être la mère porteuse, avant de se rendre compte qu’il n’y a mieux que leur meilleure amie pour porter et mettre au monde leur enfant.

Helping A Friend In Need

Aider un ami dans le besoin

De l’amour et le soutien de tous

Le docteur qui allait se charger du processus de maternité de substitution était le Dr Richard Klein. Il a décrit la situation comme étant quelque chose de « très amusant » d’avoir les deux couples d’amis, là-bas en même temps. L’embryon a été implanté en juillet 2016. Les deux couples voulaient savoir si l’implantation avait été couronnée de succès. Ils étaient tous excités et nerveux à mesure que les nouvelles arrivaient. Nicole et Kevin étaient bien sûr les plus stressés, ils essayaient depuis tellement d’années de créer une famille ! Lianna avait suivi attentivement les instructions du médecin. Maintenant, ils n’avaient plus qu’à attendre.

Love And Support From Everyone

De l’amour et le soutien de tous

Commencer à fonder leur propre famille

Le couple s’était marié en 2010 ! Cela faisait 6 ans qu’ils essayaient d’avoir un enfant et de créer leur propre famille. Mais aucune de leurs tentatives n’avait été couronnée de succès jusque-là. Ils sont donc allés consulter un professionnel, qui leur a donné une information qui n’était pas prévue et qui n’a pas été bien accueillie.

Beginning A Family Of Their Own

Commencer à fonder leur propre famille

Des problèmes de santé à l’adolescence

À l’âge de 16 ans, Nicole avait commencé à développer de petites bosses sous sa peau. Au début, ça n’était que très localisé, avant de finalement se propager à tout son corps. Après avoir eu des symptômes tels que fièvre et fatigue, elle avait décidé de consulter un professionnel. Et les médecins avaient découvert quelque chose qui n’était pas une bonne nouvelle. Nicole avait un faible niveau de plaquettes ! 8 000 pour être exact ce qui était extrêmement inquiétant étant donné que le nombre moyen de plaquettes chez un adulte varie de 140.000 à 150.000.

Health Problems As A Teen

Des problèmes de santé à l’adolescence

Une maladie auto-immune très dangereuse

Après sa visite chez le médecin, Nicole avait appris qu’elle était atteinte d’une maladie auto-immune qui, si elle n’est pas traitée, pouvait être mortelle. Elle était atteinte de ce qu’on appelle professionnellement le « purpura thrombocytopenic thrombotique » ou TTP. Elle n’avait que 16 ans et était terrifiée, c’est normal, et elle a dû rester à l’hôpital pour recevoir le traitement approprié et se remettre sur pieds.

A Dangerous Autoimmune Disease

Une maladie auto-immune très dangereuse

Un problème sanguin rare

Pour mieux vous expliquer à quel point sa maladie était dangereuse, nous vous dirons juste que si elle n’est pas traitée, cette condition provoque des caillots sanguins qui entrainent un risque de mortalité de 95%. Les niveaux de glycoprotéine augmentent la création de caillots sanguins dans plusieurs parties du corps. Cette maladie entraîne les symptomes de fièvre, ecchymoses et fatigue, et elle affecte 1 personne sur 100.000 avec la majeure partie des malades étant des femmes.

An Uncommon Blood Disorder

Un problème sanguin rare

Des effets sur le long terme

Heureusement, les médecins l’ont découvert à temps et ont pu la soigner avec les bons médicaments et les traitements adéquats. Grâce à cela, Nicole allait pouvoir vivre une vie normale. Même si elle s’était habituée à vivre avec son état, le médecin lui avait dit que sa maladie pourrait avoir un impact négatif sur un éventuel bébé. Et ils n’y pouvaient rien parce qu’elle devait absolument continuer à prendre ses médicaments. Après avoir toutes ces mauvaises nouvelles, Nicole était rentrée à la maison le cœur brisé, bousculant son mari au passage. C’est à ce moment-là qu’il a compris que quelque chose n’allait pas : « Je suis rentré du travail et Nicole avait ce regard sur son visage comme si quelque chose n’allait pas, je ne pourrai jamais l’oublier. Je lui ai dit : « Qu’est-ce qui ne va pas ? » et elle a répondu : « Le médecin ne pense pas que nous pourrons avoir des enfants ». Et vous savez, personne n’est préparé à entendre ça. ».

Lasting Effects

Des effets sur le long terme

Une grossesse risquée

Il n’est pas facile à entendre que même si vous êtes en mesure de concevoir, si vous le faites, vous pouvez nuire à votre bébé et vous-même. Nicole avait confié : « Je peux tomber enceinte, mais je ne pourrai pas avoir une grossesse saine et en bonne santé. Et cela entraînerait alors ma mort et celle du bébé. ». Ce n’était pas un risque à prendre, donc ils ont dû réfléchir aux autres options qui s’offraient à eux. Nicole avait le cœur brisé par le fait qu’elle ne serait pas en mesure de porter son bébé. Il lui a fallu un certain temps pour digérer toutes ces informations.

A Risky Pregnancy

Une grossesse risquée

À la recherche d’une alternative plus sûre

Après avoir discuté du fait de savoir s’ils devaient y aller ou non, ils ont mis leurs émotions de côté et ont décidé de chercher une solution plus réaliste et pérenne. Ils y ont pensé à tête reposée, ça n’était pas un sujet facile. Tout en envisageant également l’adoption, Nicole a pris la décision de congeler ses ovules et de chercher une mère porteuse.

Looking For A Safer Alternative

À la recherche d’une alternative plus sûre

Le coût de l’adoption

Naturellement, l’adoption a été la première chose qui leur est venue à l’esprit quand ils réfléchissaient à leurs options. Ils voulaient juste fonder une famille et cela n’avait pas d’importance pour eux si les enfants étaient biologiquement les leurs, ou non. Cependant, l’adoption coute cher, et ils n’ont malheureusement pas autant d’argent.

The Cost Of Adoption

Le coût de l’adoption

Les frais juridiques coûtent un bras (et une jambe)

Chaque bébé qui arrive dans ce monde mérite d’être élevé dans un foyer aimant avec des parents attentionnés. Toutefois, l’agence d’adoption exige que les futurs parents paient d’importants frais juridiques, ce qui rend le processus au total très coûteux. Des études ont montré que les adoptions internationales ont un coût moyen de 42 000 dollars, tandis que l’adoption nationale a un coût moyen de 37 000 dollars.

The Legal Fees Cost An Arm And Leg

Les frais juridiques coûtent un bras (et une jambe)

Et pourquoi pas la maternité de substitution

Une fois l’adoption mise de côté, ils ont cherché quelque chose de différent et ont commencé à envisager la maternité de substitution. Ils se sont renseignés pour comprendre comment cela fonctionne et ont été déçus d’apprendre que le cout moyen est de 75 000 $. Plus cher que l’adoption ! Ils n’ont toutefois pas baissé les bras, et ont réfléchi à des femmes qui accepteraient de faire ça gratuitement pour eux. « Nous avions entendu des histoires à propos de sœurs ou de mères qui jouaient le rôle de mères porteuses pour leurs sœurs ou pour leurs filles. Mais je n’ai pas de sœur, et ma mère a plus l’âge. ».

Looking Into Surrogacy

Et pourquoi pas la maternité de substitution

Une surprenante loi à New York sur la maternité de substitution

Ils ont découvert autre chose qui ne les aidait absolument pas, c’est qu’à New York, il n’est pas légal de passer par une mère porteuse qui habite dans le même État que le couple de parents. Ils devaient donc chercher quelqu’un qui habite en dehors de leur État. Cela impliquait forcément des coûts, mais à ce stade, passer par une mère porteuse était leur meilleure option, et le bébé serait en plus biologiquement le leur, puisque ce sont l’ovule et le sperme des parents qui sont implantés dans l’utérus de la mère porteuse.

Surprising New York Surrogacy Laws

Une surprenante loi à New York sur la maternité de substitution

Le soutien de leurs amis et de leurs familles

Ils n’ont pas caché à leurs proches que si Nicole tombait enceinte, cela pourrait être risqué pour la mère et le bébé. Et ils n’ont pas caché non plus combien ils voulaient trouver une mère porteuse qui porterait leur premier enfant. Ils étaient si reconnaissants qu’autant de leurs amis leur offrent de le faire pour eux. Mais certaines des personnes qui se sont portées volontaires et qui ont fait la batterie de tests et suivi les procédures n’étaient malheureusement pas admissibles à être une mère porteuse.

Support From Her Friends And Family

Le soutien de leurs amis et de leurs familles

Lianna venait d’accoucher

Vous vous souvenez de leur amie Lianna ? Ils étaient amis depuis plus de 20 ans et elle et son mari avaient déjà 5 enfants. Elle aimait être mère et elle n’aurait pas imaginé sa vie autrement. Elle s’est immédiatement portée volontaire pour être la mère porteuse du bébé de son ami, mais elle venait d’accoucher et avait peur que ça soit compliqué. Une femme qui décide de devenir une mère porteuse doit être en bonne santé et en forme, car la procédure est lourde. Mais une fois le test fait, il s’est avéré que Lianna était éligible et après trois tentatives, elle tomba enceinte.

Lianna Had Just Given Birth

Lianna venait d’accoucher

Discuter des plans pendant le dîner

Les deux couples avaient prévu de diner ensemble, en Décembre 2015. Malgré les efforts de Lianna et Shawn pour mettre tout le monde de bonne humeur et donner de l’espoir, Nicole et son mari n’ont pas pu parler d’autre chose que de leur désir d’enfant. Lianna décida alors d’aider Kevin, qui décrit ce qui s’est passé de la manière suivante : « Lianna m’a dit : « Tu sais que j’ai cinq enfants, Shawn et moi voulons en avoir peut-être un ou deux de plus. » Et Nicole et moi nous sommes regardés avec un regard perplexe, qui voulait dire : « Vous avez cinq enfants, pourquoi en voulez-vous plus ? ».

Discussing Plans Over Dinner

Discuter des plans pendant le dîner

La meilleure offre qu’ils aient jamais reçue

Au début, Nicole et Kevin étaient remontés que Lianna discute avec eux du fait de vouloir plus d’enfants alors qu’ils ne pouvaient pas en avoir même un seul. Mais Lianna a continué à parler ainsi : « Non, pas pour moi, pour vous les gars – je voudrais porter votre enfant. ». Kevin et Nicole étaient en état de choc et ils ont tous commencé à pleurer. Ils avaient enfin trouvé un moyen de fonder une famille.

The Best Offer They Have Ever Received

La meilleure offre qu’ils aient jamais reçue

Aider un ami

Lianna voulait vraiment faire ça pour ses amis. Elle a confié : « J’ai eu la chance d’avoir cinq enfants, ils sont tous incroyables, et je ne pourrais pas imaginer ma vie sans eux. Et voir cette famille si méritante, ça m’a brisé le cœur ». Elle était folle de bonheur d’avoir mis au monde son cinquième enfant, mais il lui restait une chose à faire, c’était de porter l’enfant de son meilleur ami.

Helping A Friend Out

Aider un ami

Tout se passe comme prévu

Nicole et Kevin ont accepté l’offre de Lianna, évidemment, même s’ils étaient encore sous le choc. Ils étaient impatients de devenir parents, ils attendaient ça depuis tellement d’années ! Le temps était venu et les analyses de Lianna étaient parfaits. Maintenant, la seule chose qui leur restait à faire était d’implanter l’embryon et de croiser les doigts.

All Going According To Plan

Tout se passe comme prévu

Pas tout de suite

Une fois les analyses et les procédures passées, Lianna s’est rendue chez le médecin pour que l’embryon soit implanté. C’était ensuite une question de 7 jours pour savoir si la procédure avait fonctionné, ou non. Nicole et Kevin essayaient de se raisonner et de ne pas crier victoire trop vite. Une semaine après l’intervention, les deux couples se sont rendus au rendez-vous chez le médecin et ont été attristés d’apprendre que Lianna n’était pas enceinte.

Not Just Yet

Pas tout de suite

Une autre tentative

Cette mauvaise nouvelle ne signifiait pas qu’ils allaient abandonner, le médecin était également optimiste et leur avait dit que les chances seraient plus grandes s’ils implantaient plus d’embryons à la fois. Après le deuxième essai, ils ont dû à nouveau attendre une semaine pour savoir si Lianna était enceinte. Les deux couples sont donc retournés chez le médecin sept jours après, et ce dernier a pu leur annoncer la bonne nouvelle ! Lianna était enceintes, mais ce n’était pas tout, ils allaient avoir des jumeaux !

Another Shot

Une autre tentative

Ils voulaient le faire savoir à tout le monde

Le week-end de la Fête du Travail, le couple avait décidé d’inviter 60 de leurs amis pour leur annoncer la bonne nouvelle. Personne ne s’attendait à cela et le couple n’aurait pas pu être plus heureux. Les miracles existent bien et leur famille allait être multipliée par deux le 10 février 2017. Après tant d’années, ils étaient finalement parents de deux enfants. « C’est probablement la chose la plus incroyable : vous pensez qu’il n’y a plus d’espoir, et vous vous retrouvez avec deux beaux enfants », a déclaré Kevin.

Letting Everyone Know

Ils voulaient le faire savoir à tout le monde

Un lien qui durera toute une vie

Lianne et Shawn sont évidemment devenus les parrains des jumeaux. C’est grâce à eux si le rêve de Nicole et Kevin est devenu réalité. Nicole a confié : « Je n’ai pas de sœur, mais je la considère comme telle… Nous ne nous retenons pas d’être nous-mêmes, nous sommes ouvertes, honnêtes, et je me tourne constamment vers elle pour obtenir des conseils ».

A Bond To Last A Lifetime

Un lien qui durera toute une vie

De véritables porte-paroles pour les mères porteuses

Ils se sont battus pour réaliser leur rêve pendant si longtemps qu’ils ont voulu que le monde entier apprenne leur histoire. Ils ont décidé de devenir des défenseurs de la légalisation sur la maternité de substitution à New York et dans le monde entier. Kevin a déclaré : « Nous sommes heureux que notre histoire ait été rendue publique et puisse aider d’autres couples lorsqu’ils en ont besoin ».

An Advocate For Surrogacy

De véritables porte-paroles pour les mères porteuses

Il y a toujours de l’espoir

Sans Lianne, Nicole et Kevin n’auraient jamais pu voir leur rêve devenir réalité. Nicole de son côté, a décidé d’aider une femme qui se trouve dans la même situation qu’elle en l’aidant à trouver une mère porteuse. « Il y a des gens là-bas, comme Lianna, qui le feraient par gentillesse. C’est plus facile de les trouver qu’il n’y paraît. Ce n’est jamais la fin du chemin ». À ce jour, le couple continue de se battre pour la légalisation de la maternité de substitution.

Would Not Change A Thing

Il y a toujours de l’espoir

Publicité